Fatiguée, débordée, déprimée, au bord de la crise de nerf ou complètement abattue... je ne le suis plus (quoique parfois) mais je l'ai été et je sais que beaucoup de mamans de minibouts (notamment une en ce moment) le sont également.

maman

La question qu'on se pose à ce moment là c'est : "quoi faire?" '

enfin plus précisément: "bord... de m... j'en peux plus, ils sont tous ch..."

Mais d'abord retraçons un peu la vie d'une maman de minibouts...

1) On se lève...enfin, on se fait réveiller à 5h30 par un minibout qui pleure ou par un minibout qui hurle "maman, j'ai fini de faire dodo".

2) Petit déj: "non moi j'veux pas du chocolat, j'veux de la vanilleeeeeeeee" "ahhhh c'est pas bon'... puis on ramasse les céréales tombées par terre, le lait qui a coulé tout le long de la table, on essuie les traces de pas de minibout qui a évidemment marché dans le dit lait, on descend mini minibout qui hurle dans sa chaise haute et on aspire les miettes dans la dite chaise.

3) Il faut habiller tout le petit monde parce que évidemment minibout ne s'habille pas tout seul! "Non pas ça c'est pas beau" " non je veux mettre une robe"(alors qu'il fait -15°).

4) Alors que les minibouts s'amusent tranquillement ("maman, elle me tape", "mamannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn") on trouve 5min pour enfiler ce qui nous passe sous la main et brosser ses dents.

5) Il faut penser à préparer le repas de la marmaille et donc de faire cuire des pâtes d'éplucher des légumes bio frais avec un minibout accroché à la jambe.

6) Les minibouts mangent... et en mettent partout (voir 2))

7) On réussit enfin à mettre les minibouts au lit... non sans mal: "non pas dodo", "maman j'ai envie de faire pipi"...

8) On  dévalise le placard à la recherche de chocolat et on finit par s'enfiler le pot de nut se prépare un bon repas équilibré... et on stresse en s'allongeant sur le canapé en se disant que l'on ne va pas pouvoir faire une sieste car minibout va se réveiller.

9) C'est bien le cas... après avoir lancé une machine, fait un brin de ménage et de repassage, on se couche sur le canap et on entend "mamannnnnnnnnnnnn j'ai plus sommeil" ce qui réveille mini minibout qui hurle autant qu'elle peut pour qu'on vienne la chercher.

10) On se dit "autant aller se promener" et finalement la promenade fait du bien...

11) retour à la maison, gouter (cf 2)) bagarre, tirage de cheveux, jeux, préparation du diner et là..... la clé dans la porte tourne et on ouvre les vannes.... gros craquage, le sauveur est arrivé: PAPA!!!!!!!!!!!!

N'oublions pas la nuit, réveil tous les quarts d'heure, tours autour de chambre pour endormir minibout, 4 pattes pour chercher la maudite sucette perdue...

BREF: je suis FATIGUEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Les remèdes:

Le premier, le plus important: EN PARLER!!!!!!! Alors pas à la copine toute jolie qui a un minibout qui dort 13h par nuit sans réveil, ne pleure jamais, fais des siestes matin et après midi... celle là, c'est officiel, on la déteste! Mais à ceux qui sont passés par là ou qui au moins compatissent. Ca fait du bien d'entendre que chez les autres c'est pareil!

Le deuxième: DORMIR, et pour ça pas d'autre solution: on fait garder les minibouts (chez les grands parents qui seront ravis). On ne fait pas de ménage ou autre pour autant! On file prendre un bain, on se pomponne pour aller faire dodo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le troisième lorsque 1 et 2 sont impossibles: on sort!!!! parce que après les minibouts sont plus fatigués et donc dorment un tout petit peu moins bien.

 

En tout cas courage, ça ne va pas durer... si si... promis!

Bon après tout ça, il faudra quand même que je fasse un article sur les joies de la maternité car sinon je ne suis pas prete d'etre tata!!!!!!!!

 

PS pour ma biquette préférée: appelle quand tu veux... et si ton cerveau explose, rappelle toi que tu es une bonne maman et que finalement on a fait les plus beau bébés du monde!!!!!!!!!!