Cela fait un bail que je n'étais pas revenue vous écrire la suite de mon post. J'ai quelques heures seule devant moi donc ça devrait le faire ;-)

Je vais donc aborder les âges 3-6 ans, qui sont les plus fondamentaux diront-nous, pour les apprentissages. De 3 à 6 ans l'enfant absorbe tout de son environnement (Maria Montessori parle donc d'esprit absorbant), il explore, essaye de comprendre le monde qui l'entoure. Sa curiosité est son moteur.

On dit souvent que les enfants montessori sont plus curieux que les autres. En réalité, ils ont juste eu l'habitude d'être accompagnés dans leurs questionnements, l'adulte l'observe et répond à sa demande d'apprentissage en lui proposant des materiels adéquats, des petites expériences... Du coup, c'est une habitude chez lui que d'être actif. Et c'est génial d'être témoin de cela.

Il existe des écoles Montessori un peu partout dans le monde, mais elles sont chères et ont un fonctionnement propre (elles sont privées et hors contrat), alors le plus facile et le plus intéressant à mon avis, est de proposer des activités à la maison.

Voilà quelques idées que j'ai envie de partager avec vous.

Le principe de base c'est qu'il ne faut pas entraver les mouvements de l'enfant et son désir d'apprendre et d'agir. (depuis la naissance, donc).

Maria Montessori a trouvé un certain nombre de phases chez l'enfant, qu'ils connaissent tous. Elle les a appelées les "périodes sensibles". L'enfant va acquérir une nouvelle compétence. (je crois que j'en ai déjà parlé)

Voici une photo tirée d'un bouquin que j'adore, acheté en Anglais avant qu'il ne soit traduit (le titre en français m'échappe): Raising an amazing child the Montessory way, de Tim Seldin.

DSC_0475

(clic sur l'image pour agrandir.  On a donc dans l'ordre: le mouvement (naissance à 1 an)/ le langage (naissance à 6 ans) / les petits objets (1 à 4 ans) /l'ordre (de 2 à 4 ans) / la musique (2 à  6 ans)/ la propreté (18 mois à 3 ans)/ la politesse (2 à 6 ans) / les sens (2 à 6 ans)/ l'écriture (3 à 4 ans)/ lecture (3 à 5 ans) / les repères spatiaux (4 à 6 ans) / les mathématiques (4 à 6 ans).

Naturellement, dans son développeemnt, il voudra faire comme l'adulte, il faut donc l'accompagner et ne pas avoir peur de la casse etc. Il faut donc lui permettre de mettre la table avec vous, de vous aider à ranger, de faire le ménage. Perso, j'ai toujours mis des vraies assiettes et un vrai verre en verre à ma fille à table. Alors ok pas l'assiette Sarreguemines collector ni le verre Baccarat. Pour de la vaisselle standard si ça casse ce n'est pas grave. Si l'enfant ne mange que dans de la vaisselle en plastoc il n'aura pas conscience de la fragilité et la finitude des choses et n'y fera pas attention. C'est le contraire qu'on veut ! Comme un verre qui casse est très impressionnant (et fâcheux on est d'accord !) cela le fera réfléchir. On lui propose de réparer son erreur (petite éponge, petit seau, petit balai)


(blog bbmontessori)

Maria Montessori a été la première à inventer le mobilier d'enfant. Eh oui, avant, les petits évoluaient dans des nurseries ou au milieu du monde des adultes sans pouvoir y agir. Incroyable, non ? On l'oublie souvent, maintenant cela nous parait tellement naturel d'avoir une petite table et une petite chaise pour les activités de nos enfants...Mais dans la pensée de Maria Montessori tout va plus loin. Il faut avoir des étagères à leur hauteur, des rangements pour qu'ils puissent être autonomes le plus possible. Les jouets ne sont pas tous entassés dans des bacs mais posés de façon ordonnée sur les étagères (c'est assez contraignant et demande de la place. Perso j'ai laissé tomber)

IMG_1213
(blog version5point0.wordpress.com)

Attention, l'écueil serait de se dire "bon je vais lui faire une étagère nickel il pourra jouer tout seul et j'aurai la paix". Il faudra lui montrer où tout se range, lui apprendre comment remettre les choses à leur place etc. Cela prend du temps...(comme pour tout !)

Pour toute les activités que Montessori appelle "de vie pratique", on trouve beaucoup de ressources sur internet (d'abord surtout en anglais mais ça commence à venir en français). L'enfant développe sa confiance en lui et son habileté, on ne lui dit pas tout le temps "non, touche pas à ça".
cela va de "transvaser des pois chiche, de l'eau" à "tourner les pages d'un livre" en passant par "plier une serviette". On montre lentement à l'enfant comment on fait, on le guide un peu puis il fait autant de fois qu'il veut.

Il y a un post très complet sur le forum MagicMaman, voir ici.

Pour les activités de mathématiques, de grammaire et de sciences, il faut du matériel spécifique. Et c'est là que la pédagogie Montessori prend tout son sens (et c'est extrêment riche et intéressant !)

L'idée est de rendre pratiques, donc manipulables, tous les concepts du monde (ouhlà c'est vaste !).
Un enfant va donc apprendre à compter avec des billes. A lire avec un alphabet rugueux (Nathan a sorti une super collection de lettres et de chiffres rugueux. A connaître la géographie en faisant des puzzles. Tout se fait en passant par plein d'étapes. On ne va pas trop vite, on suit son enfant.

(blog Montessori chez les petits pois)
Comme je suis linguiste, la dernière photo me plaît particulièrement parce qu'on voit une petite fille manipuler les noms communs et leurs articles en les mettant au féminin. Habituellement, on a un livre avec les terminaisons en rouge à apprendre. ici c'est l'enfant qui agit et s'approprie la règle de grammaire). La maman a préparé toutes les languettes, c'est du boulot (c'est une enfant qui fait l'école à la maison)

Pour voir le genre d'activités proposées par des éducateurs Montessori, voici un chouette blog à visiter. A la douce.

Je suis nulle en maths mais aurait adoré apprendre avec la pédagogie Montessori. Comme il y a une prof de maths parmi nous, voici quelques concepts mathématiques appris par les jeunes enfants en classe Montessori

Le cube du binome


But recherché:Les cubes représentent de manière concrète les équations binomial (a+b)2et (a+b)3. Permet également de développer la perception des différences de proportion en 3 dimensions. C'est une préparation indirecte aux notions de puissance 2 et de racine carrée (c'est pas moi qui le dit c'est le site montessori74 !)

Tables des additions

Description:
Une table en bois, 12 cases x 18 cases avec les numéraux 1-18 imprimés en haut. Une boite en bois contenant 9 barres rouge et 9 barres bleu de tailles différentes, toutes identifiées par un numéro de 1 à 10.

But recherché:
 Apprendre les combinaisons d'addition allant de 1+1 à 9+9.

D'autres matériels sur ce site. (un parmi tant d'autres !)

Voilà j'ai fini mon topo pour aujourd'hui.

La prochaine fois, dans 3 mois, mes bouquins fétiches.

merci !!