On parle toujours beaucoup de la rentrée de nos minibouts.

Comment ne pas être débordé (ici)

Des idées pour faire de jolies photos (ici)

Et pour les profs? Ca se passe comment?

Je ne m'en suis pas cachée, je fais partie de la grande maison des "je ne travaille pas, je suis prof" lol. Donc baignée dans les pré rentrées depuis 13 ans (ouille), j'ai l'habitude de cette journée particulière. Mais je pense que certains sont très curieux de savoir comment cela se passe.

images 

Deux cas sont possibles: vous êtes dans le même établissement que l'année précédente ou un nouvel établissement.

Dans le premier cas, ça commence par un petit déjeuner d'accueil. Croissants, café, thé et surtout papotte entre copains.

Deuxième temps, la grande messe. Un long discours de présentation par le principal, de l'établissement, des chiffres, des nouveaux enseignants, de l'évolution des effectifs, des résultats aux examens... le tout jusque midi.

Déjeuner... pour ma part, ça a souvent été barbecue.

Après midi: réunions, par matière, des professeurs principaux par niveau, des nouveaux enseignants (histoire de les brieffer avant le jour J)...

Voilà la journée type.

Mais quand on arrive dans un nouvel établissement, les choses ne se passent pas du tout comme ça.... enfin le déroulé et le même mais le ressenti pas du tout!

Déjà avant d'arriver, le stress monte... comment vont être ces nouveaux collègues. Car il ne faut pas se leurrer, il y a quand même parfois de sacrés hurluberlus dans l'éducation nationale (le prof de math sandalettes-chaussettes, la prof de francais baba-cool choutée, le prof de sport j'attend-que-ça-se passe...) mais heureusement ce n'est que quelques cas lol.

stress

Une fois arrivée dans la fameuse "salle des profs", le stress ne redescend pas. Tout le monde vous regarde en se demandant qui vous etes et vous attendez qu'une bonne ame vienne vous parler. Parce que chacun se raconte ses vacances mais pas avec vous...

 

La grande messe. Pas de changement. OUF!

Le barbecue.... même combat, il faut trouver une place libre. Si possible pas à côté du collègue que tout le monde déteste et qui va vous parler pendant une heure, de la pêche aux crevettes en bretagne ou de l'élevage de chèvre dans le larzac.

La suite, les réunions... peu de changement.

Finalement, une journée où l'on a trop d'informations (si on en retiens 10% c'est déjà bien). On ressort encore plus fatiguée qu'après une journée de cours!

Et vous les collègues, ça se passe comment?