Depuis sa naissance, minibout N°3 a toujours participé à nos repas. Toute petite, nous l’installions couchée dans son parc juste à côté de nous lorsque nous étions à table. Puis lorsqu’elle s’est mise assise, nous l’avons installée dans sa chaise haute, où elle était à notre hauteur pour les dîners en famille.

Vers 5 mois, la fameuse question de la diversification s'est posée.

diversification

-Mais tu ne lui donnes pas de petits pots ???

-Ben non… Elle a mon lait et ne manque de rien !

J’ai lu beaucoup de choses sur la diversification. J’ai aussi demandé conseil à notre pédiatre. Et puis, j’ai fait un mix de tout ça.

- L’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommande l’allaitement exclusif durant les 6 premiers mois (et donc l’introduction de solides à partir du 7ème mois).

- L’INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) recommande également de commencer l’introduction des aliments complémentaires après 6 mois. En effet, jusqu'à 6 mois révolus, le lait maternel couvre tous les besoins nutritionnels de bébé.

Avant 6 mois, la plupart des enfants ne sont pas prêts à manger des aliments solides car ils ne tiennent pas bien assis, leurs reins ne peuvent pas tolérer de grandes quantités de protéines, et leur système immunitaire est encore immature (risque d'allergies alimentaires). 

On trouve beaucoup d’informations contradictoires, y compris de la part des professionnels de santé! De nombreux pédiatres vont commencer à parler de diversification alimentaire vers 4 mois ! Notre pédiatre nous a conseillé de commencer un peu avant 6 mois : lorsque bébé commencera à manifester de l’intérêt pour la nourriture solide. Il semblerait que l’introduction de nouveaux produits avant 7 mois permet une meilleure acceptation par la suite. Plus l’alimentation est variée, plus l’enfant appréciera la nouveauté.

Que dire des industriels ?! Il existe bien évidemment des gammes d’aliments « dès 4mois ». Ne parlons même pas du courrier envoyé par une célèbre marque à toutes les mamans pour les 4 mois de bébé contenant des échantillons gratuits de laits de suite, de céréales et de bons de réduction pour des petits pots dès 4 mois ! 

Les dernières études montrent bien que l'allaitement exclusif jusqu'à 6 mois révolus (26 semaines) est ce qu'il y a de mieux pour bébé. Riche et nourrissant, le lait maternel contribue de manière optimale à la croissance et au développement de bébé. Ensuite, on peut proposer d’autres aliments mais en complément de l'allaitement maternel. La diversification alimentaire ne doit pas venir remplacer mais plutôt compléter les apports du lait maternel.

allaitement

C’est ainsi que nous avons proposé pour la première fois une compote de pommes maison à minibout N°3 à l’âge de 5mois et demi. C’était pendant les vacances d’hiver. Nous étions tous réunis à la maison : l’occasion de partager ce moment ensemble.

Minibout 1 m’a aidée à éplucher les pommes. Minibout 2 les a mixé, après les avoir mises dans le cuit vapeur.

Là aussi, souvent on préconise de commencer par les légumes… Nous avons suivi les conseils de notre pédiatre, comme nous l’avions déjà fait pour minibout 1 et 2.

Pendant 15 jours, minibout N°3 a goûté, ravie :), à différents fruits (bio et de saison), à raison de +ou-50 grammes vers 16h toujours complété par du lait maternel.

Toujours un seul fruit à la fois, cuit à la vapeur, mixé avec le jus de cuisson et donné pendant 2-3 jours pour vérifier qu’il n’y a pas de réaction allergique.

Bon..., en plein mois de janvier, des fruits frais, bio, locaux et de saison… c’était compliqué…

version-aplati-copyright-janvier

Cliquez sur l'image pour trouver tous les fruits et légumes de saison en fonction des mois, très joliment illustré!

 

pommes

 Donc pour minibout3, on a commencé avec :

-          des pommes jonagold, la golden, la gala…

-          et des poires…

mais aussi une orange bio de sicile (bon moins local forcément…) Et là on avait testé la DME, mais ça je vous en reparle dans un prochain article.

orange bébé